Une mère inspirante étonne le public après avoir chanté le hit de Céline Dion dans un Golden Buzzer Moment

La plupart des gens, lorsqu’ils atteignent un certain âge, pensent qu’ils sont déjà trop vieux pour réaliser un rêve auquel ils s’accrochent depuis qu’ils sont jeunes. Alors que beaucoup diraient d’atteindre ces rêves, aussi farfelus que cela puisse paraître, certaines personnes ne pouvaient tout simplement pas trouver la confiance nécessaire pour les poursuivre.

Pour Jeanick Fournier, préposée aux bénéficiaires en soins palliatifs de Chicoutimi, Québec, au Canada, aucun rêve n’est trop grand et aucun espoir n’est trop petit pour une femme comme elle. La mère de 2 enfants de 49 ans est venue auditionner pour la deuxième saison de « Canada’s Got Talent » en avril 2022 dernier.

Lors des entretiens précédant son audition, elle a révélé qu’elle chantait depuis qu’elle avait sept ans dans l’église, entourée de religieuses. En grandissant, Fournier n’avait que deux auditoires avec sa brosse à cheveux comme microphone de fortune — sa mère et son père, utilisant leur canapé du salon comme scène. Elle attribue ses influences à Barbra Streisand , Whitney Houston , Lara Fabian et Céline Dion.

En plus d’être une chanteuse en herbe, Fournier est également mère de deux enfants — Yuan et Emma, ​​qu’elle a tous deux adoptés, sachant qu’ils souffraient du syndrome de Down. Il s’avère que c’est l’amour de ses enfants qui a poussé Fournier «à rester dans l’instant», l’incitant enfin à faire un acte de foi et à poursuivre son rêve de devenir chanteuse.

«Pour moi, être ici, c’est un grand cadeau. Si je gagne, c’est une opportunité pour moi de donner une vie meilleure à mes enfants», a déclaré Fournier avant de monter sur scène.

Les juges Howie Mandel , Kardinal Offishall , Trish Stratus et Lilly Singh étaient tous présents sur le banc, prêts à entendre Fournier — ne sachant pas qu’ils rencontreraient un énorme ballon débordant de talent, de puissance et d’optimisme.

La chanson préférée de Fournier canalise entièrement l’intrépidité et la confiance qu’elle dégage lorsqu’elle monte sur scène. Chantant peut-être l’une des chansons les plus difficiles de Dion à ce jour, Fournier a chanté sans effort » I Surrender «, mettant en valeur une démonstration massive de sa technique vocale, de son endurance et de sa passion pendant qu’elle chantait le tube intemporel.

Juste avant le début du premier refrain, l’animatrice Lindsay Ell était déjà surprise, tout comme tout le monde dans le public. Les quatre juges applaudissaient et étaient visiblement choqués par la performance de Fournier, c’est pourquoi ils n’ont pu s’empêcher de lui faire une standing ovation après son numéro.

Fournier tremblait après sa performance, choquée par l’accueil des juges et du public dans le bâtiment. Mandel a été étonné par Fournier, notant qu’elle chantait comme un «ange» et qu’elle était «hors de ce monde».

Quelques instants après, Ell est montée sur scène, chose qu’elle ne fait pas habituellement, serrant dans ses bras un Fournier ému. Elle s’est ensuite rendue au banc des juges, où elle a exprimé sa joie de voir Fournier jouer.

«Je pense que tu as fait sourire tout le Canada ce soir, et Jeanick, je te choisis !» Ell a dit avant de claquer le buzzer doré, envoyant Fournier directement en finale.

Plus tard cette saison-là, Fournier a affronté d’autres finalistes, dont l’auteure-compositrice-interprète canadienne Kellie Loder , l’humoriste Courtney Gilmour , le groupe de danse The Renegades et le magicien Savio Joseph, entre autres.

En fin de compte, c’est Fournier qui a remporté la deuxième saison de Canada’s Got Talent. Après avoir remporté le concours, elle a fait ses débuts au 13e rang du classement canadien des albums avec son premier album éponyme publié via Universal Music Canada.

En novembre 2022, Fournier a été confirmé pour faire partie de » America’s Got Talent: All-Stars » en 2023.

3 455 Views

Оставьте комментарий