“Seryoga a survécu à sa vie”: un homme, qui a décidé que le chien était vieux, a “enchaîné” le pauvre garçon aux rails

Cette histoire tragique s’est déroulée dans la région de Léningrad. Un homme de 40 ans vivant avec ses parents était propriétaire d’un fidèle ami à quatre pattes nommé Seryoga. Pendant 14 ans, ce chien est resté un compagnon dévoué à sa famille.

À un moment donné, le propriétaire est arrivé à la conclusion que le temps de Seryoga était terminé et que ses jours devaient prendre fin. Avec cette pensée, il a laissé le chien à un passage à niveau situé entre Saint-Pétersbourg et Oredezh, après quoi il a disparu dans une direction inconnue.

Le conducteur de la locomotive, qui a aperçu un objet inhabituel sur les voies, a tenté d’avertir du danger possible par des signaux sonores. Il espérait que s’il s’agissait d’une créature vivante, elle quitterait la zone dangereuse. À ce moment-là, Seryoga accepta son sort avec résignation, assis immobile, la tête baissée, sans aucun signe d’anxiété. De nombreux animaux abandonnés et faibles errent chaque jour sur les routes, et seuls quelques-uns d’entre eux ont la chance de rencontrer une personne au bon cœur, comme dans cette histoire.

Le conducteur, réalisant que l’animal ne quittait pas les rails, a réussi à évaluer la situation à temps et a commencé un freinage d’urgence. Grâce à sa réaction, le train s’est arrêté à seulement un mètre de Seryoga, dont les yeux reflétaient de la gratitude et un peu d’espoir. L’employé ferroviaire a enregistré l’incident devant la caméra, a relâché le chien et a informé la police de la situation, puis a repris ses fonctions directes, car l’horaire de travail strict sur le chemin de fer ne tolère pas les retards. Bientôt, les forces de l’ordre se sont jointes à l’enquête et sont rapidement arrivées sur les lieux.

Au même moment, les parents du propriétaire du chien cherchaient anxieusement Seryoga. Le matin, ils se sont rendu compte que leur animal avait disparu, mais ils n’ont pas pu commencer à le rechercher tout de suite, car ils étaient pressés de se rendre au travail. Ils ont demandé l’aide des bénévoles et de toutes les personnes concernées. Et pendant que les assistants organisaient des groupes de recherche, le chien rentrait chez lui tout seul. On ne sait pas s’il s’est rendu compte de la trahison de son maître, ou peut-être s’il avait l’impression qu’il n’avait nulle part où aller.

Au même moment, la police recherchait l’homme qui avait cruellement traité le chien. Il a été accusé de cruauté envers les animaux. Lorsqu’il a été découvert et interrogé sur les motivations d’un acte aussi désespéré, il s’est justifié par une simple déclaration : « Seryoga a vécu sa vie ».

L’initiative et les actions du conducteur de locomotive, nominé pour le prix, ont permis de sauver la vie de cette âme animale sans défense et d’éviter une perturbation du système ferroviaire.

Il ne nous reste plus qu’à espérer que Seryoga pourra vivre ses derniers jours en paix. Et nous pensons que ses propriétaires seniors ne permettront plus jamais que cela se reproduise

1,348 Views
Rating
( No ratings yet )
Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: